03 février 2010

Article dans SUD-OUEST

« L'art sur foulard, en version luxe »

 Tout petit, il voulait se spécialiser dans les effets spéciaux pour le cinéma. Son cursus en a décidé autrement. Jonathan Bunel, né en Normandie, a donc suivi une classe prépa en maths sup et maths spé avant de descendre vers le Sud et l'ENSEIRB de Talence pour devenir ingénieur en informatique. Un stage de fin d'année chez Lectra lui permet de rester dans l'entreprise cestadaise et d'y bosser pendant quatre ans : « Je travaillais sur le développement de logiciels pour l'industrie textile. J'y ai appris le tricot en trois D, le tissage, la filature ». Et il y rencontre Aurélien Florès, lui aussi employé au centre de recherche de Lectra : « On est vite devenus des amis. Et c'est donc tout naturellement que je lui ai proposé de m'aider quand j'ai eu l'idée de créer ma propre société », indique Jonathan Bunel.

Satin de soie et série limitée

 StoriArt sort des cartons. « C'était il y a deux ans et demi pendant lesquels nous avons continué à travailler chez Lectra », explique Jonathan. La jeune entreprise bordelaise, à mi-chemin entre l'univers de la mode et le monde de l'art, adapte des oeuvres d'artistes contemporains reconnus sur des accessoires. Pour l'instant, ce sont des foulards. Jonathan, directeur de StoriArt, et Aurélien, chargé du développement commercial, posent certaines exigences : « Les artistes doivent être vivants et sont sélectionnés en fonction de leur cote. Quant aux foulards, ils sont en satin de soie, sortent en série limitée et numérotée. Nous nous sommes positionnés dans le luxe ». Le prix est là pour certifier : il faut compter entre 180 et 200 euros par pièce.

Partenariat avec l'IBSM

 StoriArt suit la conception du début à la fin. Les foulards sont fabriqués en sous-traitance dans la région lyonnaise par une entreprise qui fournit l'industrie française du luxe, mais chut... Ils sont accessibles sur Internet et dans les galeries d'art : « Pour l'instant, elles se situent à Bergerac, Saint-émilion, Toulouse et le Nord. Le marché bordelais est difficile à aborder mais on ne désespère pas. » Le tableau d'un peintre haillanais, Thierry Zdzieblo a été retenu pour l'impression d'un foulard.

 StoriArt vient d'établir un partenariat avec les étudiantes de l'IBSM (Institut bordelais de stylisme modélisme) qui ont créé d'autres supports, créoles, pochettes de portable, ceinture et collier, appelés à « porter » des oeuvres d'art.

SudOuest_19_01_2010_photocouleur

 

www.storiart.com. Tél. 06 69 10 17 03 et 06 81 41 15 99.

Auteur : Dominique Manenc

 

(Retrouvez maintenant MissMademoiselle sur http://missmademoisellestoriart.blogspot.com/ )

Posté par MissStoriArt à 01:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Article dans SUD-OUEST

Poster un commentaire